L’Heure Bleue

The Craftshop Gallery
L’Heure Bleue
Galerie Joseph – musée Picasso – 4, place de Thorigny

Vendredi 12 juin – Pré-vernissage à partir de 17h30 sur invitation
Vendredi 12 juin – Vernissage à partir de 19h
Samedi 13 juin – 11h-19h / Soirée musicale privée à partir de 20h
Dimanche 14 juin – 11h-18h / Finissage musical avec le groupe Pilot à partir de 16h30

Une exposition sous la direction de Claire Desproges avec :
> Benoît Aubard
> Frederick Gautier
> Clothilde Matta
> Elsa Parra
> Claudia Vialaret

Après le succès de l’exposition « Chambre Blanche », The Craftshop Gallery continue son envolée en proposant une nouvelle exposition, « L’Heure Bleue » du 12 au 14 juin 2015. The Craftshop Gallery poursuit son initiative en invitant un commissaire d’exposition extérieur apportant une vision complémentaire au soutien et à la diffusion de la jeune création contemporaine.

Investissant les murs de la Galerie Joseph – musée Picasso, cinq artistes contemporains se réunissent sous la direction artistique de Claire Desproges. Cette vision est l’aboutissement d’une réflexion et d’un travail sur la problématique de l’influence du peintre baroque Caravage, dans la création contemporaine sous toutes ces formes.
L’enjeu de la lumière a été une considération majeure dans le travail des artistes exposés, donnant une nouvelle interprétation du travail réalisé par Caravage quelques centaines d’années auparavant.
A travers un travail pictural de la photographie, Clothilde Matta, Elsa Parra et Claudia Vialaret ont su retranscrire une lumière à la fois perceptible et dissimulée. Benoît Aubard, quant à lui, propose une installation de la pensée lumineuse. La découverte se poursuit, entre l’art et le design, par le travail de céramique de Frederick Gautier au delà de la matière.

Une scénographie spécialement conçue pour l’occasion par deux jeunes étudiantes en design d’espace, talentueuses, et membres de l’association : Lili Mondineu, et Margaux Hallier .
Ainsi que l’aide de Nicolas Ducoulombier, ingénieur architecte.

☞ Shop avec les artistes invités :
> Côme Clérino
> Céline Jiang
> Guiseppe Bessero Belti
> Marie Sez
> Julia Spiers

– Stand Partenariat
– Parcours et signalétiques de l’exposition
– Bar

☞ Nos Invités : “Mobilier”
Invitation pour l’occasion de deux designers talentueux : Gueule de bois, entreprise créative, indépendante, humaine et responsable gérée par Ludovic et Emmanuel, designers de talents, passionnés par le bois et désireux de cultiver l’artisanat français.
Gueule De Bois

☞ “Showcase musical »
Vernissage : Showcase musical
Soirée privée du samedi soir : Showcase musical
Les Nébuleuses promotion de jeunes artistes de la scène française. Univers se rapprochant du cosmique.
Ils vous inviteront à planer et voyager lors de deux interventions.

Sur réservation simple par mail.
info@thecraftshop.fr
Des pintes vous seront offertes par notre partenaire Brasserie La Parisienne

Dimanche 14 – Finissage : à partir de 16h30 – Groupe Pilot
Pilot est un jeune groupe lillois né de la rencontre de trois musiciens au cours de leurs études. Composé de Gonzague Serrurie (percussions), Nicolas Ducoulombier (clavier / guitare) et d’Antonin Bourdon (guitare et chant). Le groupe se caractérise par la diversité de leurs influences. Ils se proposent de donner une nouvelle interprétation de leurs titres favoris à la frontière des différents courants musicaux.

Partenaires :
– IESA
– Galerie Joseph
– Soif d’ailleurs
– Brasserie Parisienne
– Les Ateliers Mondineu
– Radio Marais
– Diamantino Labo
– Atelier Atuo

L'Heure Bleue à la galérie Joseph-Thorigny à partir du 12 juin 2015

Un dimanche matin ensoleillé

Un dimanche matin ensoleillé, lendemain de la Saint Valentin, le long du canal Saint Martin. Il est 8 heures. Dans 4 heures la toute première exposition de The Craftshop Gallery accueillera ses premiers visiteurs : passants, amateurs d’art, collectionneurs, artistes, amis, pinailleurs. L’équipe et les artistes s’affairent dans l’espace Canal Saint Martin, rue Jean Poulmarch dans le 10ème arrondissement pour accrocher les dernières œuvres, monter le shop, organiser le bar et s’engueuler, évidemment.

La tension monte :

– « Où as-tu mis la perceuse ? »

– « Pourquoi ça ne colle pas ce truc ? »

– « Tu peux faire moins de bruit s’il te plait ? J’essaie de prendre de la hauteur » – « Tu essaies de léviter ? A 30 minutes de l’ouverture ? » – « Chut te dis-je, ta voix me cloue au sol, tu es un rabat-joie ».

La cloche de l’Eglise Saint Laurent sonne les douze coups de midi. Regards furtifs, mais assurés, rires nerveux. L’odeur de saucisse chaude émane du Tricycle, attendant les dévoreurs de hot dog végétariens. Nos partenaires nous sourient l’air de dire « tout va bien se passer ».

– Et tout s’est bien passé –

Grâce à nos artistes, heureux et souriants, accueillant jusqu’à 22 heures les curieux, les intéressés, les bavardes. On vous explique que les œuvres originales sont accrochées aux murs et que les sérigraphies sont vendues sur le shop, trônant dans la première pièce, à côté de l’entrée (création éphémère de Lili Mondineu et Teo Pesso en bois contre collé OSB). Face au shop, les panneaux du street artiste Combo, à leur gauche deux grandes toiles de Tetar Max puis les sculptures vibrantes d’India Leire, les céramiques maltraitées de Laureline Lê.

Dans la deuxième salle, les gens discutent, électrons libres tendant l’oreille au son de Speedboat mixtapes, dj’s talentueux invités par nos partenaires T.C.S. Ils s’arrêtent devant les photographies de Michel Nguyen, de Zoe Fidji et Feryel Mokni dont les couleurs jurent avec le liquide vert dans les verres estampillés « The Craftshop Gallery » que les curieux baladent allègrement. C’est le smoothie’s made in Paul et Arthur, nos bartenders improvisés qui n’arrêtent pas, bonnet vissé sur les oreilles : Une bière, un smoothie, un smoothie, une bière. Finalement les gens restent, se sentent bien, sortent prendre l’air puis reviennent. Le corner shop bat son plein, les sérigraphies d’Alexandra Arrango et Thakone Soum ont un grand succès. Deux grandes brunes rigolent devant les phrases féministes de Madame Moustache tandis que l’artiste Monika Proniewska les regarde, sourire en coin. On croise des enfants, des bébés, des personnes d’un certain âge, des bobos, des gens bizarres, des teuffers, des collectionneurs, des curieux.

Finalement on a réussi notre objectif : Echanger et partager à travers la découverte artistique, présenter nos artistes et soutenir la jeune création contemporaine.

Allez, on se repose un peu, et on remet ça fin mai. Avec encore plus d’idées, encore plus de professionnalisme et encore plus de pêche (et pas que dans les smoothies).

Amicalement vôtre,

L’équipe The Craftshop Gallery

Un remerciement tout particulier à notre mécène Les Ateliers Mondineu sans qui cette exposition n’aurait jamais vu le jour.

Affiche de l'expo Craftshop Chambre Blanche

Happenings

The Craftshop Trinité et Rainforest au café de la presse à Bastille pour des soirées/vernissages interactifs autour de l’art et de la musique. Parmi les artistes exposés lors de ces évènements : Thakone Soum, Julian You et Tetar.

10151931_269007463277752_1193756324_n

The Craftshop emménage au Huit

Après avoir effectué sa rentrée dans la parfumerie d’Etat Libre d’Orange quelques semaines auparavant, The Craftshop a de nouveau atterri en plein cœur de la capitale pour vous présenter son «appartement», dans les locaux de la galerie Le Huit. L’objectif était simple, vous permettre de profiter l’espace d’une soirée, de l’ambiance chaleureuse d’un logis en cette pluvieuse nuit de novembre.

Il ne s’agissait toutefois pas de n’importe quel logis, mais de l’un de ceux qui ne dort jamais, dont les murs sont propices à l’évasion, au rêve. Nous avons donc sollicité deux des artistes affichistes les plus en vogue du moment pour jouer sur le décalage existant entre leur art de rue et cet appartement: Fred le Chevalier. A l’entrée, notre pas de porte n’était pas en reste, une façade éphémère ayant été érigée pour l’occasion par un collectif de jeunes architectes (et l’on tient à remercier tout particulièrement Rebecca Alindret pour cette performance). Pour l’ambiance musicale, on a laissé les clés à SEML (Sweet Electronic Music Lovers) & Friends, qui ont progressivement réchauffé la foule jusqu’à ébullition malgré une température hivernale à l’extérieur.

Malheureusement toutes les bonnes choses ayant une fin, l’heure fatidique arriva (celle où les parents avaient l’habitude de rentrer pour gâcher la fête) et notre appartement éphémère s’endormi.Ne vous en faîtes pas, si cet appartement à su vous séduire, de nouvelles aventures arrivent très prochainement, et pour vous faire patienter jusque là, voici toutes les photos de votre soirée.