Elsa Parra

Née à Bayonne dans le Sud de la France, Elsa Parra emménage en banlieue parisienne en 2008 et entre à 18 ans à l’école des Beaux-Arts de Rueil-Malmaison en première année. En parallèle, elle découvre la photographie en réalisant des autoportraits et portraits de ses amis sous forme de mises en scène, et adopte ce moyen d’expression. L’année suivante elle se spécialise donc en photographie et intègre l’école des arts visuels de La Cambre à Bruxelles où elle sera diplômée en 2011, avec la mention « satisfaction » sous la direction d’Hervé Charles. Ces deux années en Belgique lui permettent de développer son univers personnel de plus en plus tourné vers la mise en scène et l’autoportrait. La performance et l’auto-dérision sont deux moyens pour elle de se mettre en scène. Elle entre ensuite  à l’école nationale supérieure des Arts-Décoratifs de Paris, option Photo/Vidéo. Elle termine actuellement son Master 2. Elsa continue alors ses recherches sur l’apparence physique et le détournement des canons de beauté. Elle participe notamment en 2013 à “Miss Landes 2013” et réalisera un film expérimental d’après son expérience performative en tant que participante au concours de beauté. Quand elle ne se met pas en scène, Elsa s’intéresse aux marginaux de toutes sortes et à la manière dont ces personnes se représentent et sont vus par la société. « Kesselberg Community » et “Bella & Ava” sont deux séries qui font partie de ces questionnements, fondamentaux dans sa démarche de photographe.

En 2014 elle part 6 mois en échange à la School of Visual Arts de New-York dans le département photo où elle réalise la série “Bella & Ava” et apprend la photographie de mode. Cet échange complète sa pratique . Elle y rencontre notamment Johanna Benainous, étudiante en Master 2 photo aux Beaux-Arts de Paris avec qui elle forme aujourd’hui un binôme et présentera son diplôme commun aux Beaux-Arts de Paris en Juin 2015.